SpaceRef

SpaceRef


Inauguration d'un nouveau programme canadien de recherche

Press Release From: Canadian Space Agency
Posted: Wednesday, April 18, 2001

18 avril 2001 - Un nouveau programme de recherche en télécommunications spatiales a été inauguré aujourd'hui par l'Agence spatiale canadienne (ASC) et l'Institut canadien de recherche en télécommunications (ICRT) avec l'annonce de l'attribution de bourses à des chercheurs d'universités canadiennes pour un montant total d'un million de dollars.

Le premier groupe de projets universitaires à être subventionnés par le Programme de recherche ASC-ICRT a été sélectionné par l'intermédiaire d'un appel de candidatures et d'un processus d'examen gérés par l'Institut canadien de recherche en télécommunications.

Ces projets, financés pour un montant total d'un million de dollars dont une contribution de 790 000 $ de l'Agence spatiale canadienne, incluent les fonds consentis par l'industrie, et impliquent treize chercheurs, provenant de sept universités canadiennes et du Centre fédéral de recherches sur les communications. Les universités impliquées comprennent Carleton University, l'Université Concordia, l'Université McGill, Queen's University, University of Alberta, University of Toronto et University of Waterloo.

L'annonce faite aujourd'hui est rendue possible grâce à une entente de 1,9 million de dollars entre l'Agence spatiale canadienne et l'Institut canadien de recherche en télécommunications pour instaurer un nouveau programme appuyant le leadership du Canada en recherche et développement de systèmes et de technologies de pointe en télécommunications spatiales.

Les domaines d'intérêt du programme sont les technologies optiques et de radiofréquence (RF), les technologies des antennes, les technologies de traitement des signaux numériques (DSP) et les technologies de communication et de stockage de données à grande vitesse. Les applications de la recherche privilégient les technologies de charge utile pour les produits et services multimédias, les services de communications mobiles et personnelles ainsi que les liaisons intersatellites.

« La synergie unique créée par l'intermédaire de ce partenariat entre les universités et le secteur privé est la preuve de l'engagement du gouvernement du Canada pour piloter une recherche innovatrice, » a indiqué l'honorable Brian Tobin, ministre de l'Industrie et ministre responsable de l'Agence spatiale canadienne. « Cette recherche établira ainsi le savoir et l'expertise canadienne dans le développement des technologies et des applications de pointe, renforçant ainsi le leadership du Canada dans le marché extrêmement compétitif des communications par satellite. »

« Ce nouveau programme, qui dynamisera la recherche canadienne en télécommunications spatiales sur une période de trois ans, nous donne l'occasion d'orchestrer l'étroite coopération entre l'industrie et le milieu universitaire », a soutenu M. Birendra Prasada, président de l'ICRT.

« Il est essentiel que les chercheurs universitaires se concentrent sur les questions technologiques vraiment importantes en télécommunications par satellite. Le programme tire parti des travaux que nous faisons dans ce domaine et ouvre de nouvelles possibilités pour le milieu de la recherche sur les télécommunications par satellite au pays. »

Le financement pour ce projet était prévu lors du budget de février 2000, et provient par conséquent du cadre financier déjà existant.

À propos de l'Institut canadien de recherche en télécommunications

L'ICRT, qui est une société de recherche sans but lucratif constituée en vertu d'une loi fédérale, est membre du Programme des réseaux de centres d'excellence (RCE) du gouvernement fédéral. Sa mission consiste à améliorer la compétitivité du secteur canadien des technologies de l'information et des communications (TIC) en accroissant la circulation de personnel hautement qualifié et d'idées dans le cadre de ses activités de recherche-développement. Près de 300 chercheurs et membres du personnel de soutien sont engagés dans les réseaux de recherche de l'ICRT qui englobent 18 universités et deux laboratoires du gouvernement fédéral. Les travaux de l'ICRT sont financés conjointement par le Programme des RCE et par les 17 affiliés industriels de l'Institut, parmi lesquels on trouve la plupart des grandes sociétés canadiennes des TIC.

À propos de l'Agence spatiale canadienne

Créée en 1989 et établie à Saint-Hubert, au Québec, l'Agence spatiale canadienne coordonne tous les éléments du Programme spatial canadien. Sous son secteur d'activité unique, « Connaissances spatiales, applications et développement industriel », l'ASC chapeaute sept secteurs de service : Terre et environnement, Sciences spatiales, Présence humaine dans l'espace, Télécommunications par satellites, Technologies spatiales génériques, Services de spatioqualification et Sensibilisation. L'Agence spatiale canadienne se veut à l'avant-garde du développement et de l'application des connaissances spatiales au mieux-être des Canadiens et de l'humanité.

Pour plus d'information :

Document d'information et contrats :
www.espace.gc.ca/whatsnew/releases/backgr/default_f.asp

-30-

Pour plus d'information :

Nicholas A. Ignatieff
Directeur, Administration
et développement des partenariats
Institut canadien de recherche
en télécommunications
(514) 398-8104
Site Internet : www.citr.ece.mcgill.ca
Courriel : ignatieff@citr.ece.mcgill.ca

André Leclair
Agent principal de communications
Agence spatiale canadienne
(450) 926-4370
Courriel : andré.leclair@espace.gc.ca

// end //

More news releases and status reports or top stories.

Please follow SpaceRef on Twitter and Like us on Facebook.