SpaceRef

SpaceRef


Une nouvelle page d'histoire : deux générations de bras robotisés canadiens travaillent ensemble dans l'espace

Press Release From: Canadian Space Agency
Posted: Saturday, April 28, 2001

Saint-Hubert (Québec), le 28 avril 2001 - Deux générations de bras robotisés canadiens ont travaillé ensemble dans l'espace aujourd'hui, en exécutant une chorégraphie complexe à 400 km au-dessus de la Terre. « La réussite du transfert du berceau d'expédition de Canadarm2 au Canadarm de la navette confirme la position de chef de file mondial de notre pays en robotique spatiale », déclarait l'honorable Brian Tobin, ministre de l'Industrie et ministre responsable de l'Agence spatiale canadienne (ASC). « L'esprit innovateur du Canada est en train de laisser sa marque sur la Station spatiale internationale ».

Le nouveau bras robotisé d'une longueur de 17 mètres a été manoeuvré par Susan Helms et Jim Voss, deux membres de l'équipage d'Expedition Two, à partir du laboratoire Destiny. Le bras a commencé à bouger pour se mettre en position à 16 h 01 alors que la Station survolait le Pacifique sud. À 16 h 44 l'astronaute de l'ASC Chris Hadfield, qui se trouvait à l'intérieur d'Endeavour aux contrôles du vénérable bras de la navette, a envoyé au Canadarm la commande de saisir le berceau tenu par le Canadarm2 et de le remettre dans la soute de la navette. « Au moment où nous avons saisi le berceau, nous survolions le Canada...un hommage extraordinaire aux gens qui nous ont permis de nous rendre si loin. Félicitations à tous ceux et celles qui ont contribué à cette grande réalisation », a declaré Hadfield au moment où s'achevait avec succès le transfert dans l'espace.

Le transfert du berceau a été retardé à cause de problèmes informatiques à bord de la Station. Malgré ces problèmes, le Canadarm2 est demeuré fonctionnel, recevant une alimentation électrique primaire, et en pleine possession de ses moyens. Les problèmes informatiques concernaient les systèmes de la Station spatiale et n'étaient pas liés au Canadarm2.

« Le Canadarm2 joue un rôle essentiel dans l'assemblage de la Station spatiale. Ce sera la « grue de construction » de la Station dans l'espace, et il sera utilisé lors de presque toutes les missions d'assemblage », expliquait le président de l'ASC, M. Mac Evans. La capacité du Canadarm2 de se déplacer comme une chenille arpenteuse pour se rendre aux différents points d'ancrage sur la Station ainsi que sa plus grande souplesse lui permettront d'accomplir des manoeuvres robotiques complexes qui étaient inaccessibles pour le Canadarm de première génération.

La mission d'Endeavour comprenait les tâches robotiques les plus délicates et complexes jamais exécutées dans l'espace. Des entreprises canadiennes de toutes les régions du pays ont participé à la construction du Canadarm2, sous la direction de MDRobotics, de Brampton, en Ontario, qui agissait à titre de maître-d'oeuvre du projet.

Programmation pour les médias - le lundi 30 avril 2001 (heure à confirmer)

Conférence de presse en direct avec l'équipage de la navette dont l'astronaute de l'ASC, Chris Hadfield

Les porte-parole de l'ASC seront disponibles pour faire des entrevues au Johnson Space Center à Houston, au Texas, au siège social de l'ASC à Saint-Hubert, au Québec et au téléphone, sur demande.

-30-

Pour obtenir plus d'information
Bureau des relations médias
Agence spatiale canadienne
Tél. : (450) 926-4345 ou 4370
Télécopieur : (450) 926-4352

Site Web de la mission STS-100 : www.espace.gc.ca/mission-sts100

// end //

More news releases and status reports or top stories.

Please follow SpaceRef on Twitter and Like us on Facebook.