SpaceRef

SpaceRef


Le premier télescope du Canada sera lancé au moyen d'une fusée « Rockot »

Press Release From: Canadian Space Agency
Posted: Tuesday, November 20, 2001

Saint-Hubert (Québec), le 20 novembre 2001 - L'Agence spatiale canadienne (ASC) et la société Eurockot Launch Services de Bremen, en Allemagne, ont annoncé aujourd'hui la signature d'une entente de service de lancement du microsatellite canadien MOST (Microvariabilité et Oscillations STellaires). Le satellite MOST, qui transportera le plus petit télescope spatial canadien, est l'une des multiples charges utiles devant être lancées en octobre 2002 de Plesetsk, en Russie, à bord d'un véhicule de lancement de type SS-19 appelé « Rockot ».

« MOST est une unique et passionnante mission d'astronomie spatiale impliquant le gouvernement canadien, les scientifiques et l'industrie », a déclaré M. Barry Wetter, directeur général des Sciences spatiales de l'ASC. « La signature de cette entente de service de lancement avec la société Eurockot est une étape importante qui permettra la réalisation de ce projet. »

Le projet MOST fait appel à une technologie canadienne novatrice qui permet de réaliser une mission spatiale scientifique rentable constituée d'un petit télescope ayant le diamètre d'une assiette placé à l'intérieur d'un microsatellite pas plus gros qu'une petite valise, le tout ne pesant que 60 kg. Le télescope aidera à circonscrire l'âge de l'Univers et examinera les propriétés des planètes autour d'autres étoiles situées à l'extérieur du système solaire.

Financé et géré par la Direction des sciences spatiales de l'ASC dans le cadre de son Programme des petites charges utiles, le projet MOST est le résultat d'un partenariat scientifique canadien mené en collaboration. Dynacon Enterprises Limited de Mississauga, en Ontario, en est l'entrepreneur principal. Le télescope est développé par l'Université de la Colombie-Britannique (UCB) tandis que le satellite est assemblé à l'Institute for Aerospace Studies de l'Université de Toronto (UTIAS). Les autres partenaires clés du projet sont le Centre for Research in Earth and Space Technology (CRESTech) de Toronto, Spectral Applied Research de Concord (Ontario), la Radio Amateur Satellite Corporation (AMSAT) et la Société royale d'astronomie du Canada (SRAC). Le chercheur principal, M. Jaymie Matthews de l'UCB, dirige une équipe de scientifiques venant de partout au Canada, aux États-Unis et en Autriche.

La contribution de l'Agence spatiale canadienne au financement du développement du satellite et des postes de contrôle au sol, du lancement et des opérations s'élève à 8,5 millions de dollars. Une contribution additionnelle de 1,2 million de dollars pour soutenir l'UTIAS est accordée par le gouvernement de l'Ontario par l'entremise du Fonds ontarien d'encouragement à la recherche-développement.

À propos de l'Agence spatiale canadienne
Établie en 1989, l'Agence spatiale canadienne, dont le siège social se trouve à Saint-Hubert au Québec, est chargée de coordonner tous les aspects du Programme spatial canadien. Par le biais de son secteur d'activité désigné « Connaissances spatiales, applications et développement industriel », l'ASC dispense ses services dans les domaines suivants : Terre et environnement, Sciences spatiales, Présence humaine dans l'espace, Télécommunications par satellite, Technologies spatiales génériques, Services de spatioqualification et Sensibilisation. L'Agence spatiale canadienne se veut à l'avant-garde du développement et de l'application des connaissances spatiales pour le mieux-être des Canadiens et de l'humanité.

À propos de Eurockot Launch Services
Eurockot Launch Services de Bremen, en Allemagne, est une entreprise en participation constituée par les sociétés Astrium de l'Europe de l'Est et Khrunichev Space Technology de la Russie. L'entreprise assure des services de lancement aux exploitants de satellites sur orbite basse terrestre au moyen du véhicule de lancement SS-19 appelé « Rockot ». Eurockot effectue des lancements à partir d'installations de classe internationale situées au cosmodrome de Plesetsk qui a été mis en service en l'an 2000 à la suite d'un programme d'investissement substantiel.

- 30 -

Pour obtenir de plus amples renseignements sur le projet MOST: www.espace.gc.ca/most-f

Pour information:
Relations avec les médias
Agence spatiale canadienne
Tél. : (450) 926-4451

// end //

More news releases and status reports or top stories.

Please follow SpaceRef on Twitter and Like us on Facebook.

SpaceRef Newsletter